Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 décembre 2010 4 02 /12 /décembre /2010 10:48

fugue.jpeg

 

 

  Ar foeter-bro


      La fugue bretonne est un recueil de plus de cinquante étapes rédigé par un poète flâneur qui se laisse porter par ses pas et son cœur.

Il en résulte une poésie très sensorielle où le nom de chaque ville ou village traversé devient le titre d’une courte nouvelle.

     Les pas du barde résonnent sur le granit des pierres, s’enfoncent dans les herbes humides et crissent sur le sable des grèves. C’est une poésie côtière qui se nourrit d’embruns et d’oyats, une poésie des champs qui débouche derrière les talus ou les menhirs.

  « A l’école des talus ou à l’école des renards, toute caillasse devient campagne. Eclat de roche, galet moussu, silex ignoré par les tâches nobles, qui seront là, discrètement nichés, retenant la terre fugitive pour les siècles à venir. »

   C’est une poésie de rencontres ; la femme, l’homme croisés se délestent de deux mots, parfois trois puis continuent leur chemin, discrets et modestes.

  «  Ces paroles énoncées, l’homme aux chiens s’éloigne sur la lande, avant de me lancer de loin un signe de la main. Je reste assis sur un rocher, un œil sur les chevaux, une main sur l’épaule du monde. Les falaises ruissellent sous le flux, pendant que je cherche avec qui partager cet amour. »

Sa poésie est une caresse pour « les rochers galbés » et la jeune fille qui parfois l’accompagne.

  « Quand début mai soufflera sur ton visage, tu te souviendras de tout cela. D’ici là, je ferai  provision d’autres paroles dans ta langue. Jamais très loin de moi, il y a ce feu entretenu, ces oiseaux voyageurs allant vers toi, un poème au creux des ailes. »

   Sa poésie est un baiser oublié sur les sentiers qui se referment derrière lui.

   Sa poésie est instantanée et au bout des mots annonce un ciel changeant ou un cri d’oiseau.

   Sa poésie affleure et ne s’attarde jamais en chemin.

   Sa poésie est toute en couleurs « mates et sourdes ».

   Ahmed Kalouaz n’est pas breton, mais la Bretagne est un pays où il se sent bien. Dans la fugue bretonne, il se lie avec toutes les Bretagnes : la Bretagne maritime et champêtre, la Bretagne des pardons et des légendes, des saints et des pierres, de la bruine et du souffle, des oiseaux et des silences.

  « En ce matin nouveau, il est au bout d’un temps où l’on rêve encore parfois de s’éveiller sur une bouche douce. D’attendre le miracle toute une nuit, avant de suivre du regard, aux cils de l’aurore, une étoile qui s’éloigne. »

 

   Sa poésie est à boire directement au goulot de sa prose.


Le bruit des autres- février 2007


Merci à l'auteur pour cette fugue merveilleuse.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Fransoaz - dans poésie
commenter cet article

commentaires

Mireille 10/07/2011 13:14


Merci pour la proposition de prêt,j'accepte avec plaisir.
J'ai préparé un petit tas de livres que je proposerai le
(oh!la répétition!)
Nous partons demain matin dans "mes" Hautes-Alpes,retour
le 28
A bientôt au gouffre du diable!


Fransoaz 15/07/2011 09:15



Au plaisir de te voir début août.


Que tes vacances te soient profitables!



Le Fustec Mireille 09/07/2011 18:27


Comment résister à une si belle présentation?
Je termine juste 3Avec tes mains"(conseillé par Clara)
et j'ai lu aussi"un partisan dans la cité"pour la jeunesse.


Fransoaz 10/07/2011 11:01



J'avais eu autant de plaisir à la rédaction du billet qu'à la lecture de ce livre. Je pourrais te le prêter si tu aimes ce genre de livres.


C'est "Avec tes mains" que j'ai découvert cet auteur et je le "suis" maintenant.



Marie 08/12/2010 21:30


Ca y est, j'ai craqué ! J'ai commandé aujourd'hui à ma libraire préférée ce recueil de poèmes... Je vais pouvoir déguster ces textes pendant les vacances de Noël... en Bretagne justement ! ;-)


Fransoaz 09/12/2010 10:40



Je te souhaite beaucoup de plaisir à la lecture de "Fugue bretonne".J'ai hâte d'avoir ton avis.


Excellent choix pour tes vacances de Noël.



Yv 04/12/2010 13:58


La rencontre Kalouaz/Bretagne doit être savoureuse.


Fransoaz 07/12/2010 19:17



Ce n'est pas la Bretagne des guides touristiques, c'est une bretagne très intime et poétique.



sylire 04/12/2010 12:04


Il faut vraiment que je le lise !


Fransoaz 04/12/2010 14:01



Un livre qui devrait t'aller comme un gant!


Tu seras séduite, je pense, par la façon dont l'auteur "poétise" notre pays.



Lenn Ha Dilenn

  • : Les lectures de Fransoaz
  •   Les lectures de Fransoaz
  • : Lectures et gourmandises.
  • Contact

Berr-ha-berr

 

blogoclub

Pour le premier décembre

La promesse de l'aube

Romain Gary

 

challengedesnotesetdesm

Challenge des notes et des mots

chez Anne 


Challenge Nos pépites de l'année 2014/2015

Chez Sous les galets

Barzhaz

 

Chez Asphodèle poésie du jeudi

POÉTISONS

Ar Solier