Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 septembre 2010 4 30 /09 /septembre /2010 15:36

patience.jpeg

 

 

   NOUS,  LES FEMMES

 

   Quatorze fois

   Tu me fais un petit bisou ? On va se prendre un petit café ? Je fume une petite clope et on y va. Si on se faisait un petit ciné ce soir ? Ou alors on reste tranquilles avec un bon petit bouquin. Devant un petit feu… Tu sais ce qui me ferait plaisir, pour les vacances ? C’est un petit voyage en Italie. T’as vu mon petit haut ? Je vais te faire une petite pipe. T’as un petit air bizarre…

   En dix minutes, elle a trouvé le moyen de dire petit au moins quatorze fois. Quelque chose me dit que je ne vais rien vivre de grand avec cette fille.

 

VOUS,  LES HOMMES

 

Perdu

   J’ai perdu ma femme parce que j’ai perdu ma libido. J’ai perdu ma maison parce qu’elle était au nom de ma femme et qu’elle m’a foutu dehors. J’ai perdu dix ans de ma vie parce que j’aurais jamais dû épouser cette salope. J’ai perdu mon boulot parce que j’ai perdu ma femme et ma maison et que je devenais complètement chèvre. J’ai perdu ma voiture parce que j’ai perdu mon boulot et que j’avais besoin d’argent. J’ai perdu mes papiers parce que j’ai pris une énorme cuite et que je ne sais plus ce que j’ai fait. Et j’ai perdu les derniers billets qui me restaient parce que j’ai joué au PMU. J’ai misé sur un outsider, Où va-t-il il s’appelait, il était à vingt-sept contre un, j’aurais pu me refaire et repartir du bon pied, mais bon, il a perdu, ce con.

 

 

Attention phénomène !

   Laissez tomber ce que vous étiez en train de faire et précipitez-vous sur ce livre. Vous ne connaissez peut être pas David Thomas, mais lui il nous connaît  et même très bien! Dans la patience des buffles sous la pluie il épingle tous nos petits travers, nos petites manies, nos petits défauts, tares et vices. Aïe, aïe huit fois en quelques lignes ! Quelque chose me dit que ce ne sera pas un grand billet.

   Soixante dix nouvelles, des courtes, des moyennes et des pas longues qui se lisent d’un trait et toujours le sourire aux lèvres.

  Merci Hélène de m’avoir donné l’occasion de découvrir cette pépite.

 

Bernard Pascuito-éditeur- janvier 2009

Partager cet article

Repost 0
Published by Fransoaz - dans nouvelles
commenter cet article

commentaires

Joelle 06/08/2011 13:05


Tiens, justement, la nouvelle "perdu" est une que j'ai aimé ... j'aurais aimé en lire plus dans le même genre ;)


Fransoaz 09/08/2011 15:57



J'aime beaucoup le rythme de cette nouvelle.



Theoma 14/10/2010 10:39


Connais pas mais suis convaincue !


Fransoaz 14/10/2010 12:56



Un seul mot d'ordre alors:le réserver chez Hélène!



Anatole dit Boulie Bouffetout 06/10/2010 10:37


Tiens c'est rigolo comme sujet...
Je retiens.
Boulie


Fransoaz 07/10/2010 10:55



Un livre qui fait du bien!


Est-ce toi le grand méchant tome?



Yv 02/10/2010 16:59


Hélène est de bon conseil. Je l'ai lu en même temps qu'elle et j'avoue une petite faiblesses pour ce recueil, à la fois drôle, triste, mélancolique, vache, ...


Fransoaz 03/10/2010 10:15



Il y a c'est vrai un peu de désespoir et de tristesse dans certaines de ses nouvelles.



Kathel 01/10/2010 11:58


Un titre attirant, des nouvelles, des avis positifs, pourquoi pas le noter ?


Fransoaz 03/10/2010 10:08



Un livre qui se lit très vite et n'alourdit donc pas la PAL!



Lenn Ha Dilenn

  • : Les lectures de Fransoaz
  •   Les lectures de Fransoaz
  • : Lectures et gourmandises.
  • Contact

Berr-ha-berr

 

blogoclub

Pour le premier décembre

La promesse de l'aube

Romain Gary

 

challengedesnotesetdesm

Challenge des notes et des mots

chez Anne 


Challenge Nos pépites de l'année 2014/2015

Chez Sous les galets

Barzhaz

 

Chez Asphodèle poésie du jeudi

POÉTISONS

Ar Solier