Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 octobre 2010 4 28 /10 /octobre /2010 22:18

coeur-regulier.jpeg

 

 

 

       

    

     Après avoir été complices pendant leur enfance Sarah et Nathan ont peu à peu desserré les liens forts qui les unissaient. Nathan ne retrouve plus sa sœur dans cette jeune femme mariée, maman de deux enfants et propriétaire d’un bel et grand appartement ; l’embourgeoisement de Sarah ne correspond pas à l’esprit rebelle, angoissé, ballotté de Nathan qui reste au bord du chemin, incompris et fragile.

     C’est au Japon que Sarah se réfugie pour tenter d’expliquer, de comprendre la vie et la mort de Nathan son « jumeau ». Elle s’accorde ce voyage, nécessaire après cette mort violente qui déchire des pans de son existence paisible, conformiste et sécurisée.

      Elle y fait plusieurs rencontres près de ces mystérieuses falaises là où viennent se fracasser les corps des désespérés. Elle veut dans le regard, la parole, les gestes de ces personnes retrouver son frère. La main rassurante de Natsume Dombori, cet homme au grand cœur qui accueille les cabossés de la vie, les candidats au suicide, se pose avec douceur et fermeté sur l’épaule de Sarah.

    Par la remise en cause de son choix de vie, les réflexions sur ses valeurs profondes elle va réussir à émerger du puits sans fond dans lequel elle tournoyait depuis la mort de son frère.

 

 

   Olivier Adam décrit avec justesse la douleur de Sarah, cette douleur toute intérieure due à la double perte de Nathan et à l’indifférence qui s’installe entre elle et les siens. Avec simplicité et fluidité, l’auteur promène sa plume entre les paysages maritimes du Japon et les réflexions de Sarah qui émaillent toute l’histoire. Le texte est un miroir pour le lecteur et ses questions sur le deuil, les liens familiaux, le travail, deviennent nos questions.


Merci Thérèse pour le prêt de ce livre (hélas non-dédicacé!).


Editions de l’Olivier- Août 2010

Partager cet article
Repost0

commentaires

G
<br /> Je vais casser l'ambiance, désolée mais je ne suis pas fan d'O. Adam ( au grand dam de Clara...) et j'ai trouvé les personnages de ce roman stéréotypé, déjà vus de bout en bout...<br /> <br /> <br />
Répondre
F
<br /> <br /> Il faut de temps en temps quelqu'un pour casser l'ambiance sinon on s'endort et on perd notre esprit critique.<br /> <br /> <br /> <br />
M
<br /> Encore un très beau roman d'Olivier Adam !<br /> <br /> <br />
Répondre
F
<br /> <br /> il gâte les lectrices que nous sommes!<br /> <br /> <br /> <br />
M
<br /> Quel beau billet ! Tu me donnes envie de découvrir ce livre sur l'évolution des liens dans une fratrie, et surtout chez des jumeaux...<br /> <br /> <br />
Répondre
F
<br /> <br /> Le lien fraternel ( et fusionnel ) est mis en valeur dans cette histoire.<br /> <br /> <br /> <br />
G
<br /> J'ai apprécié le roman, une atmosphère différente des autres. "A l'abri de rien" est dans ma PAL !<br /> <br /> <br />
Répondre
F
<br /> <br /> "A l'abri de rien" est un roman très fort avec un personnage féminin inoubliable.<br /> <br /> <br /> <br />
A
<br /> Une lecture qui pourrait me tenter, même si les thèmes abordés, comem toujours avec cet auteur, ne sont pas des plus gais.<br /> <br /> <br />
Répondre
F
<br /> <br /> Pas très gaie peut être cette lecture mais proche de nous, de notre quotidien.<br /> <br /> <br /> <br />