Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 septembre 2013 4 26 /09 /septembre /2013 14:00

 

      Quel enfant ou adolescent n'a un jour rêvé de faire son balluchon et de prendre la tangente loin de l'autorité familiale?

      Muette, 17 ans,  ne va pas seulement rêver sa fugue, elle quitte vraiment ses parents et se réfugie dans une grange, à une heure de marche du domicile familial. Elle a longuement mûri son projet et a prévu vivres et couchage pour plusieurs jours.

 

     Muette fuit l'indifférence, le rejet et l'hostilité de ses parents et peut-être aussi un évènement plus traumatisant qui ne nous sera pas dévoilé. Son mutisme, comme seule réponse à leurs petites phrases mesquines et odieuses, évolue logiquement vers cette escapade, Muette part respirer sa vie: "Elle a grand ouvert les portes de sa vie"

     Muette est bonne élève mais peu douée pour les relations avec ses pairs. Elle est incapable de faire confiance et elle fuit même la bienveillance de l'infirmière scolaire en qui elle aurait peut-être pu trouver une alliée, une confidente. Muette est une enfant sensible dont le cœur bat la chamade au spectacle désolant des guerres, des attentats, de toute la souffrance et la misère du monde. Muette est inadaptée au monde qui l'entoure, elle aimerait trouver un Eden inexploré, un lieu sauvage vierge de toute trace humaine.

      A aucun moment, l'auteur ne revient vers les parents, qui auraient pu donner des explications, éclaircir la situation. On s'accroche aux basques de l'ado, on suit les arcanes de sa pensée désordonnée. Comme si l'auteur voulait la protéger et lui donner une force qui l'aidera plus tard lorsqu'elle devra rentrer chez elle; car on le sait Muette ne pourra pas survivre dans sa grange délabrée. Elle a un autre rapport au temps et déjà la pleine conscience de l'importance de vivre et de jouir du moment présent.

     Muette est pleine de contradictions et cet aspect-là du personnage m'a dérangée, m'a empêchée de cerner vraiment les souhaits profonds de l'ado. Elle ne veut pas échanger avec ses pairs mais pense cependant à la tête que ferait un amoureux qui l'embrasserait après son repas d'ail des ours; Muette cherche à éviter le monde des hommes mais s'approche puis pénètre cependant dans la ville la plus proche...

      Cette nature qui colle si bien à la personnalité de Muette est faite de baies dans les buissons, de bains dans la rivière, de petits bruits feutrés, de craquements, de feulements et de crissements de la faune nocturne. J'ai retrouvé dans la nature de Muette ma complice d'enfant: les parties de cache-cache, les brûlures de l'eau glacée de la rivière, les lèvres violettes d'avoir trop goûté les mûres des ronciers et les genoux écorchés qui sont pour moi le symbole de mes jeunes années!

     Muette, à qui j'aurai donné moins de 17 ans, est attachante, rêveuse et suscite la bienveillance et l'émotion du lecteur.


     Muette est aussi chez Yv, chez Zazy, chez Nath, chez Mimi.

 

Editions Albin Michel - août 2013-

 

 

 


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Fransoaz - dans roman français
commenter cet article

commentaires

Jostein 17/10/2013 17:43

Une sensibilité sauvage très attachante chez Muette. Et une grande poésie de l'auteur.

Fransoaz 18/10/2013 20:44



Ce sont les deux éléments qui m'ont fait aimer ce livre. L'interprétation des réactions parentales n'est pas évidente.



Nadael 05/10/2013 15:53

Tu m'intrigues fortement avec ce joli billet.

Fransoaz 07/10/2013 18:29



L'histoire complexe de Muette joliment écrite et pleine de nature!



jerome 02/10/2013 07:16

Je ne pense pas me précipiter vers ce roman dont le sujet ne m'emballe pas plus que cela...

Fransoaz 02/10/2013 14:59



Ce n'est pas le sujet en lui même qui m'a fait courir mais ce rapport particulier de Muette avec la nature et l'incroyable talent du narrateur.



sous les galets 28/09/2013 13:53

Je ne suis pas sûre d'être sensible à ce type d'histoire très introspective, pourtant j'ai entendu beaucoup de bien de cette jeune fille

Fransoaz 02/10/2013 14:56



Muette pose un regard tellement différent et tellement neuf sur cette adolescence chahutée et mutique que tu craqueras aussi lorsqu'elle
t'entraînera dans sa thébaïde!



Mirontaine 27/09/2013 13:32

J'entends beaucoup parler de ce roman...peut-être un jour! Eric Pessan est venu en résidence dans ma région, les critiques étaient élogieuses.

Fransoaz 02/10/2013 14:45



Les personnes qui connaissaient l'auteur attendaient la sortie de Muette avec impatience. Je suis certaine que vous vous trouveriez de belles
affinités, toi et elle!



Lenn Ha Dilenn

  • : Les lectures de Fransoaz
  •   Les lectures de Fransoaz
  • : Lectures et gourmandises.
  • Contact

Berr-ha-berr

 

blogoclub

Pour le premier décembre

La promesse de l'aube

Romain Gary

 

challengedesnotesetdesm

Challenge des notes et des mots

chez Anne 


Challenge Nos pépites de l'année 2014/2015

Chez Sous les galets

Barzhaz

 

Chez Asphodèle poésie du jeudi

POÉTISONS

Ar Solier