Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mars 2014 4 13 /03 /mars /2014 06:00

Chez Asphodèle poésie du jeudi

      Evelyne Trouillot est née en 1954 en Haïti. Après des études universitaires en langues et en sciences de l'éducation aux USA, elle est de retour dans son pays natal. Depuis 1987, elle vit à Port au Prince où elle enseigne et anime des ateliers d'écriture. Elle est cofondatrice (avec ses frères et sœurs) de la fondation Anne Marie Morisset qui oeuvre pour l'enrichissement culturel des jeunes haïtiens.

     Evelyne Trouillot écrit des nouvelles, des romans, des pièces de théâtre et aussi de la poésie où dans la douleur elle dévoile ses convictions profondes.

 

     Par la fissure de mes mots est un petit et mince recueil où chaque poème, chaque mot exprime l’amour sensuel et charnel de l'auteure pour son pays. Haïti est dévasté, aux prémices de l’année 2010 par un tremblement de terre d’une violence inouïe.

Puis un mardi

à l’aube d’une année

encore tapie sous les décombres

tu es partie sans dire adieu 

     Mais Evelyne Trouillot ne laisse pas ses mots aller sur les chemins du désespoir ou d’un chagrin sans fond. Dans le soleil des flamboyants, dans les cris et les rires des enfants elle puise les couleurs bleues et vertes de son île pour l’arroser d’espoir et de certitudes. 

Un jour en vaut un autre

mes rires harcèlent nos larmes

corps à corps enivré

malheureux

indécis

de l’humanité

jubilante et fébrile

face à la vie 

     Quand on a tout perdu il reste les mots d’Evelyne Trouillot. Elle les jette, les façonne, les tord pour en extraire le baume qui pansera les plaies de sa terre, ses mots se font suture pour cicatriser les béances et refermer les failles. Evelyne Trouillot croit en la force de son pays, elle croit en la poésie qui peut rassembler un peuple, lui donner le souffle et l’énergie pour croire en des jours meilleurs. 

Le poème prend ma détresse

et la tords en jets de douleur

éblouissante

si proche du cœur

que son frémissement

se mêle

aux murmures des oiseaux

et mes pleurs impudiques

s’offrent au soleil

et se mêlent au goût irrésistible

de la terre 

     La poésie d’Evelyne Trouillot est un cri du cœur, un tumulte qui surgit des profondeurs pour laisser éclater sa foi et son espoir d’une vie possible et heureuse en Haïti, des mots « lézardés, ébréchés, cabossés » qui m’ont agrippée et bouleversée.

 

      Editions Bruno Doucey -janvier 2014-

    Collection Embrasures "Ouvrir à tous la porte de la poésie sans en perdre l'incandescence"

 

    Merci aux éditions Bruno Doucey et à leur poésie enchanteresse, merci à l'opération Masse Critique de Babelio.

      Miss Haïku a reçu Un trou énorme dans le ciel de Jean-Pierre Luminet, livre de cette même collection.

 

 

     

Partager cet article

Repost 0
Published by Fransoaz - dans poésie
commenter cet article

commentaires

zazy 03/04/2014 23:34

Là, je suis très tentée

Fransoaz 05/04/2014 16:22



Un nouveau souffle pour la poésie, une voix contemporaine à écouter avec son coeur et ses tripes!



luocine 30/03/2014 17:39

j aime bien ces poèmes
merci
Luocine

Fransoaz 30/03/2014 20:38



Au plaisir d'en partager encore beaucoup et dès jeudi si possible!



Jostein 26/03/2014 07:09

Dommage que je n'ai pas vu ton article avant pour le challenge Destination Haïti. Ce recueil aurait été un bel emblème pour ce pays. Je retiens pour une prochaine fois.

Fransoaz 27/03/2014 17:11



Je t'approuve, l'auteure et son recueil seraient des emblèmes de choix pour ce pays, et je sais que tu ne dis pas non à un peu de poésie!



Lily 20/03/2014 21:12

Tu dis "je me balade de plus en plus avec des recueils de poésie". Et bien moi aussi, ne serait-ce que cet après-midi, un trou d'une demi-heure entre deux activités en ville et j'ai sorti "Un homme
sans manteau" de J-P Siméon. J'ai dégusté fenêtre ouverte dans ma tuture. Je recommencerai !

Fransoaz 27/03/2014 17:09



J'ai goûté moi aussi Un homme sans manteau ce mois-ci, j'ai aimé, j'en ai repris... La lecture de poésie à sa place partout!



Lily 19/03/2014 21:17

Une très belle maison d'édition qui réalise un travail exigeant et soigné. Dommage qu'on ne trouve pas facilement leurs ouvrages. Je vois que celui-ci t'accompagne. C'est top de pouvoir lire et
relire des poèmes de l'auteur qui nous correspond. Un bel exercice pour mieux apprécier le sens et la musique. Bonne soirée Françoaz !

Fransoaz 20/03/2014 20:32



Bruno Doucey est quelqu'un d'exigeant qui accompagne le poète du quotidien, il veut mettre la poésie à portée de tous les yeux, tous les esprits.


Je me balade de plus en plus avec des recueils de poésie; il y a des haïkus dans mon cartable... Lire de la poésie ailleurs que chez moi me plaît.



Lenn Ha Dilenn

  • : Les lectures de Fransoaz
  •   Les lectures de Fransoaz
  • : Lectures et gourmandises.
  • Contact

Berr-ha-berr

 

blogoclub

Pour le premier décembre

La promesse de l'aube

Romain Gary

 

challengedesnotesetdesm

Challenge des notes et des mots

chez Anne 


Challenge Nos pépites de l'année 2014/2015

Chez Sous les galets

Barzhaz

 

Chez Asphodèle poésie du jeudi

POÉTISONS

Ar Solier