Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 février 2014 4 20 /02 /février /2014 09:30

     Haiti-1.jpg        Pour le rendez-vous en poésie d'Asphodèle, je propose aujourd'hui un extrait du recueil de Evelyne Trouillot Par la fissure de mes mots. L'auteure vit en Haïti où elle enseigne et anime des ateliers d'écriture. Ces textes ont été écrits après le séisme de janvier 2010 et se situe "à mi-chemin entre décombres et étoiles".

 

 Promesses

J'en ai marre des bras qui violent

l'espace

zigzag rouge et honteux

de malheurs qui volent trop bas ou trop haut

et cachent leurs becs

des fleurs qui s'entêtent dans la décadence futile

des amours pathétiques

 

Je suis fatiguée de chercher un sens

aux couleurs des mots

de voir les douleurs trop nombreuses

prendre mes chansons préférées par les tripes

j'en ai marre d'essuyer les bris d'orage

 

D'oublier qu'il faut compter les heures de la nuit

pour voir le jour

et qu'il n'est jamais trop tard

pour que la morsure fasse encore mal

je suis fatiguée des envies

qui passent dans ma rue

sans voir la montre qui sautille

incessante et narquoise

 

Je veux des éclats de rire absurdes et éternels

des bras toujours parés pour l'accolade

des grands retours

des mains d'océan en cascades

et des réveils d'enfants heureux

des sourires inutiles de folie pleine

et de promesses impossibles

à tenir

 

Chez Asphodèle poésie du jeudi


Partager cet article

Repost 0
Published by Fransoaz - dans poésie
commenter cet article

commentaires

Soène 22/02/2014 19:55

De belles découvertes cette semaine dans Jeudi-Poésie, la tienne en est une. Merci
J'approfondirai ma recherche pour en savoir un petit peu plus sur cet auteur.
Ca nous change de Rimbaud et Verlaine !!
Bises de Lyon

Fransoaz 27/02/2014 14:34



Je deviens accro de ce rendez-vous poésie, de beaux souvenirs, de belles trouvailles... J'aime bien, quand ça se présente, aller vers une poésie moins conventionnelle.



Valentyne 22/02/2014 19:18

J'aime beaucoup cette auteure
Surtout "l île de ti jean"
Lionel est son frère : http://lajumentverte.wordpress.com/2013/07/02/absences-sans-frontieres-evelyne-trouillot/
(Lien dans les commentaires)
Bonne soirée :-)

Fransoaz 27/02/2014 14:28



Visiblement la famille Trouillot et la littérature entretiennent des liens très étroits. J'avais donc lu le frère mais ne connaissais rien de la soeur avant cette proposition Masse critique.
Merci pour la référence.



sylire 22/02/2014 17:53

Il faut que je m'y mette ! Mais entre la lecture papier, audio, les BD, la poésie, il y a plus que de quoi faire.

Fransoaz 22/02/2014 18:17



Heureusement que la liste des tentations et des envies est plus longue que celle des lectures effectives!



Yv 22/02/2014 13:43

Un rapport avec Lyonel Trouillot, écrivain haïtien ?

Fransoaz 22/02/2014 18:07



Oui certainement mais lequel? J'ai écouté une interview de l'auteure, elle parle de Lyonel comme étant cofondateur, avec elle, d'un centre culturel à Port au Prince. Une même sensibilité, un même
amour pour leur île...


Dernière minute: He is her brother!



Sandrion 22/02/2014 11:43

Tu m'avais parlé de cette auteure... merci du partage ! Un poème vif, nerveux et limpide en même temps. J'aime beaucoup !

Fransoaz 22/02/2014 18:03



Tu trouves des adjectifs très justes pour cette poésie.


Je ne connais pas exactement le lien qui unit Lyonel et Evelyne Trouillot mais c'est surement plus qu'un nom de famille.



Lenn Ha Dilenn

  • : Les lectures de Fransoaz
  •   Les lectures de Fransoaz
  • : Lectures et gourmandises.
  • Contact

Berr-ha-berr

 

blogoclub

Pour le premier décembre

La promesse de l'aube

Romain Gary

 

challengedesnotesetdesm

Challenge des notes et des mots

chez Anne 


Challenge Nos pépites de l'année 2014/2015

Chez Sous les galets

Barzhaz

 

Chez Asphodèle poésie du jeudi

POÉTISONS

Ar Solier