Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 novembre 2010 7 07 /11 /novembre /2010 12:04

vivement.jpeg

 

 

 

  

      A 30 ans, Alex ne fait si son âge, ni son sexe on la prend souvent pour un jeune garçon. Le fil de sa vie la conduit chez Marlène et Bertrand qui lui louent une chambre contre un loyer modique. Dans la journée elle travaille dans un abattoir de volailles et occupe le reste de son temps à lire des polars, traîner le long du canal ou boire des verres dans les bars de la petite ville.

     Le contrat de location stipule une aide pour les diverses tâches domestiques et c’est ce qui l’amène à s’occuper de Gérard, qu’elle surnomme affectueusement Roswell et qui vit aussi chez Bertrand, son frère.

     Gérard est polyhandicapé, il tient à peine debout, parle avec peine et nécessite une attention quotidienne pour toutes les petites choses de la vie : manger, boire, s’habiller, se coucher…

     De l’autre côté du canal où elle se promène, Alex croise le regard amusé et moqueur de deux désoeuvrés : Cédric et Mérou. Cédric ressasse sans relâche sa déception amoureuse et Mérou s’applique à la construction de son barrage avec les canettes de bière qu’il vide avec régularité. Deux amis paumés qui glandent et se morfondent.

      Une des sorties rocambolesques de Roswell caparaçonné sur un trolley de fortune va être l’amorce d’un élan de solidarité autour de lui.


     C’est le personnage d’Alex qui retient notre attention. Cette femme indépendante a une force de caractère qu’elle ne soupçonne pas elle-même. Sa carapace épaisse de "jevismavie" "jem'occupepasdesautres" va se fendiller, se craqueler bien malgré elle, quand elle va commencer à s'attacher à Roswell, le neuneu, le monstre.

     Il faut saluer les efforts de Marie Sabine Roger qui prend toutes les mensurations de ses personnages pour leur tailler un avenir sur mesure quelque chose qui leur sied bien ; elle va même jusqu’à les aider à trouver chaussure à leur pied .Et les voilà tout endimanchés pour partir sereins vers leurs nouvelles destinées. On ne lui en voudra donc pas d’avoir fait tomber quelques cadeaux du ciel. C’était pour la bonne cause !

       Une belle tranche de bonne humeur et d’humour dans la même veine que La tête en friche, à savourer lorsque les matins gris ne nous vont pas au teint.


août 2010- la brune au Rouergue 


merci Clara pour ce livre-voyageur

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Fransoaz - dans roman français
commenter cet article

commentaires

oops 27/11/2010 20:08


Tout à fait d'accord avec cette critique. Cette auteure mériterait plus de reconnaissance...en tout cas je suis contente de ne pas être passée à côté !


Fransoaz 28/11/2010 12:00



Je ne suis pas sûre que le film "la tête en friche" lui ait apporté une reconnaissance supplémentaire. Les gens retiennent plus volontiers les noms des metteurs en scène et des comédiens que
celui de l'auteur du livre qui a inpiré le film. Les blogs peuvent suppléer - un peu- à ça!



Theoma 11/11/2010 18:40


J'ai bcp aimé également !


Fransoaz 11/11/2010 19:10



J'ai lu ton billet et tes citations.


Je n'ai pas pu m'empêcher d'écouter, pour le même prix, Philippe Delerm; j'aime beaucoup.



Mireille 11/11/2010 15:46


Je note ce titre. MS Roger aime les histoires qui se finissent bien, moi aussi! ça fait du bien!


Fransoaz 11/11/2010 19:08



Nous avons tous besoin de ça de temps à autre.



sylire 09/11/2010 18:53


Je le lirai certainement un jour ou l'autre. J'avais bien aimé la tête en friche.


Fransoaz 10/11/2010 11:05



Certainement que tu auras envie de découvrir celui-ci bientôt; la lecture est rapide et plaisante.



Malika 09/11/2010 09:14


J'avais adoré "La tête en friche", on retrouve la tendresse, l'humanité et la force de vie dans "Vivement l'avenir", un roman qui se lit très bien mais je suis moins dithyrambique que pour le
précédent


Fransoaz 10/11/2010 11:03



J'ai rencontré l'auteur au moment où la tête en friche commençait à avoir du succès; elle était toute surprise de tant de compliments.



Lenn Ha Dilenn

  • : Les lectures de Fransoaz
  •   Les lectures de Fransoaz
  • : Lectures et gourmandises.
  • Contact

Berr-ha-berr

 

blogoclub

Pour le premier décembre

La promesse de l'aube

Romain Gary

 

challengedesnotesetdesm

Challenge des notes et des mots

chez Anne 


Challenge Nos pépites de l'année 2014/2015

Chez Sous les galets

Barzhaz

 

Chez Asphodèle poésie du jeudi

POÉTISONS

Ar Solier