Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 octobre 2014 4 09 /10 /octobre /2014 09:00

les-etoiles-contraires.jpg

     Hazel, 16 ans, a les rêves et les préoccupations des jeunes de son âge. Mais la bonbonne d’oxygène, toujours dans son sillage, qui lui est nécessaire pour compenser le mauvais état de ses poumons ravagés par le cancer, l’empêche de s’y adonner pleinement. Hazel ne se raconte pas d’histoires, elle sait que sa vie est en sursis; elle se compare à une grenade qui en explosant impactera de manière violente tout son entourage.

     Pour faire plaisir à sa maman, totalement impliquée dans l'évolution de sa maladie, elle se joint à un groupe de parole où les personnes atteintes d'un cancer ou en rémission peuvent s’exprimer et se réconforter. A un de ces rendez-vous hebdomadaires, Isaac, futur aveugle -et ex petit ami de Monica-, lui présente Augustus. Le courant passe immédiatement entre ces deux-là et la belle entente de leurs débuts va se muer en amour réciproque. Leur passion commune pour le livre de Peter Van Houten est le départ d’un projet insensé qui va mener les amoureux à Amsterdam.

 

  

    Dès le début du livre le ton est donné par ces adolescents un brin cynique qui pratiquent l'autodérision et s'affranchissent des règles conventionnelles. La complicité amoureuse de ces deux jeunes se joue des protocoles exigés par la maladie et débouche sur l'appétence de cette "éternité" qui s'étend devant eux. Ils sont matures, courageux et tracent leur chemin aux multiples aspérités en allant à l'essentiel: l'amitié, l'amour, la vie dans ce qu'elle réserve de meilleur et d'exaltant.

     Je ne me suis pas effondrée à la lecture de Nos étoiles contraires, je n'ai pas essoré mes mouchoirs à longueur de pages. L’histoire est accablante car cette maladie est sordide et répugnante mais elle est aussi lumineuse et le lecteur baigne dans le halo phosphorescent de ces deux étoiles avides de normalité et de découvertes. 

     

  Editions Nathan - juin 2014-

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

le livre-vie 24/07/2017 12:40

Je n'ai pas osé me plongée dans ce livre que j'ai pourtant dans ma bibliothèque. Le sujet est très douloureux pour moi.

Morgane 09/03/2016 19:22

J'ai adoré ce livre !

zazimuth 21/05/2015 16:52

Moi aussi j'ai pleuré et quand je le conseille aux ados je dis "c'est beau mais c'est triste... mais c'est beau" !

Philisine Cave 26/04/2015 10:06

Mon bébé de 11 ans est en train de le lire, très pressée. Bises

Lily 12/03/2015 08:04

Coucou Françoaz ! As-tu abandonné ton blog ou n'est-ce qu'une période de jachère ? J'espère que tu vas bien. Ah, la retraite, on y devient bien occupé ! Bises amicales.

Lenn Ha Dilenn

  • : Les lectures de Fransoaz
  •   Les lectures de Fransoaz
  • : Lectures et gourmandises.
  • Contact

Berr-ha-berr

 

blogoclub

Pour le premier décembre

La promesse de l'aube

Romain Gary

 

challengedesnotesetdesm

Challenge des notes et des mots

chez Anne 


Challenge Nos pépites de l'année 2014/2015

Chez Sous les galets

Barzhaz

 

Chez Asphodèle poésie du jeudi

POÉTISONS

Ar Solier