Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 août 2014 2 26 /08 /août /2014 19:00

   

photo-1.JPGphoto-4.JPG     A contre-courant des bousculades, du chahut et des remous engendrés par les rentrées (scolaire, littéraire, politique) toutes proches, je reboucle les valises et m'envole pour Montréal-Québec signant une nouvelle et longue page blanche sur Lenn ha dilenn.

 

    Pas de participation au blogoclub du premier septembre malgré la lecture passionnante de Les filles de l'Ouragan de Joyce Maynard mais à mon retour quelques contributions, je l'espère, au challenge initié par Karine et Yueyin.


Québec en septembre

challenge-quebec-2.jpg

      "Quelques jours avant Noël, la cuisine se remplissait de bruit et de poussière de farine, les femmes s'agitaient autour de la grande table centrale où s'entassaient le shortening, le beurre, le gros sac de farine Brodie XXX, la poudre à pâte, le cornstarch, le lait; ma mère brisait la pâte, ma tante Robertine s'armait du rouleau et grand-mère Tremblay préparait les bases, pur porc pour les tourtières, pure pomme pour les tartes. Ca chantait, ça contait des histoires pas toujours propres, ça médisait, ça se permettait quelques calomnies bien senties et, invariablement, chaque année, on aurait presque pu dire à quelle heure la chicane pognait quand venait le temps de décider si oui ou non on ajouterait de la cannelle au mélange de tarte aux pommes. "

Extrait des succulents Bonbons assortis de Michel Tremblay - québécois pure laine!

Repost 0
Published by Fransoaz - dans c'est vite dit
commenter cet article
19 janvier 2014 7 19 /01 /janvier /2014 06:07

 

IMG_1835.JPG

     Une petite rétrospective de mes lectures 2013 pour illustrer ce petit jeu qui court, saute et rebondit de blogs en blogs et que me propose La soupe au caillou de Lily.

Des titres de livres pour mes humeurs du moment: vagabondes et badinantes.


- Dé­cris-toi : Ici ça va 

- Com­ment te sens-tu ? : Je vais mieux 

- Dé­cris là où tu vis ac­tuel­le­ment : Un jardin au Pakistan

- Si tu pou­vais aller n’im­porte où, où irais-tu?  Voir du pays

- Ton moyen de trans­port pré­féré : Le cherche bonheur

- Ton/ta meilleur(e) ami(e) : Cherchez la femme

- Toi et tes amis, vous êtes ? : Deux enfants

 - Com­ment est le temps ? : Voyage aux îles de la désolation

- Ton mo­ment pré­féré de la jour­née : La nuit tombée

- Qu’est la vie pour toi ? : Un pas vers les étoiles

- Ta peur : Les revenants

- Quel est le meilleur conseil que tu as à don­ner : Seul le silence

- Pen­sée du jour : Nos cheveux blanchiront avec nos yeux

- Com­ment ai­me­rais-tu mou­rir : en écoutant La sérénade d'Ibrahim Santos

 - La condi­tion ac­tuelle de ton âme : Pile entre deux

 

PHOTOS 1839

 


Repost 0
Published by Fransoaz - dans c'est vite dit
commenter cet article
1 janvier 2014 3 01 /01 /janvier /2014 06:00

sejour-Berlin-mars-2013-148.jpg

 

Bonne année 2014!

aux audacieux, aux authentiques et aux curieux!

Bonne année à tous les autres!

Qu'elle vous apporte vertige et passion, prestige et affection!

Je vous souhaite une année ambitieuse et créatrice!

 

 

Jardin août 2011 002Jardin-aout-2011-004.jpg

Je vous souhaite un jardin généreux,

 

PHOTOS-2051.JPG 

et des livres merveilleux.

 

 

Bloavezh mat d'an holl ac'hanoc'h!

 


Repost 0
Published by Fransoaz - dans c'est vite dit
commenter cet article
5 janvier 2012 4 05 /01 /janvier /2012 11:19

Le plus gourmandlivre-gourmand.jpeg

Mangez-moi d'Agnès Desarthe


Le plus dangereuxlivre-qui-tue-899367.jpg

L'armée furieuse de Fred Vargas

 

Le plus petit

livres-plus-atypiques-898406.jpg

Ce que j'appelle oubli de Laurent Mauvignier 


Le plus encombrant

plus-grand-livre-monde-898596

La chute des géants: le siècle de Ken Follet


Le plus artistique 

le-plus-beau-livre.jpg

Parle-leur de batailles, de rois et d'éléphants de Mathias Enard

 

 

Le plus soyeux

livre-luxuriant.jpg

La couleur des sentiments de Kathryn Stockett

 

 

Le plus soporifique

livre-oreiller-900082

  A Mélie, sans mélo de Barbara Constantine


 

La plus belle couverture

étoile cheveux noirs

 Une étoile aux cheveux noirs de Ahmed Kalouaz

 

 

Le plus déjanté

en moins bien

En moins bien de Arnaud Le Guilcher


Le plus intime

les heures silencieuses

 Les heures silencieuse s de Gaëlle Josse

 

 

Liste non-exhaustive d'une très belle année de lectures.

 

 


 

Repost 0
Published by Fransoaz - dans c'est vite dit
commenter cet article
6 octobre 2011 4 06 /10 /octobre /2011 11:06

    Je ne suis pas une adepte des lectures planifiées mais celles de l'automne seront nombreuses et méritent un petit inventaire.

 

Dans le cadre de l'opération masse critique de Babelio j'ai reçu:


ecuyere.jpeg                                                      kittur.jpeg

 

L'écuyère d'Elzbieta      et             Les ombres de Kittur de Aravind Adiga

 

Pour le match de la rentrée chez Price Minister,


vaches-staline.jpeg

je lirai Les vaches de Staline de Sofi Oksanen

 

Un livre-voyageur en provenance de chez Claudialucia:

famille-modele.jpegFamille modèle d'Eric Puchner

 

  Une lecture commune:

rocher-montmartre.jpeg

Le rocher de Montmartre de Joanne Harris


  Un petit livre qui a ému beaucoup de blogueuses:

alzheimer.jpeg

Alzheimer mon amour de Cécile Huguenin

 

Et un livre dont j'attends la sortie avec impatience:

etoile-cheveux-noirs.jpg

Une étoile aux cheveux noirs de Ahmed Kalouaz

 

Au gré des rencontres et poussées par les vents d'automne d'autres lectures viendront s'intercaler ou se superposer à celles-ci.


Repost 0
Published by Fransoaz - dans c'est vite dit
commenter cet article
6 août 2011 6 06 /08 /août /2011 17:51

                      Pendant l'été le rythme de lecture galope et celui de l'écriture

de billets traîne...

 

Mélie

A Mélie, sans mélo de Barbara Constantine

   Clara a 10 ans et l’âge de passer ses vacances chez sa grand-mère. Ça tombe bien,  Mélie 72 ans se fait une joie de recevoir sa petite fille et de l’initier aux joies simples de la vie à la campagne : les balades à vélo, la pêche à la rivière, les cabanes dans les arbres, l’art du tissage chez les araignées…

   C’est sûrement bien sympathique de grimper sur un tandem et de s’élancer sur les rudes chemins campagnards ! Mais le nez trop près du guidon, l’auteure n’a pas vu que ses personnages manquaient d’épaisseur et de véracité, que les dialogues sonnaient dans le vide et que les répétitions étaient lassantes.

   Un cadre bucolique, des personnages multigénérationnels qui trouvent tous chaussure à leur pied mais une impression de déjà-vu qui ne joue pas en faveur de Mélie et des siens.

 

tailleur

Le tailleur de pierre de Camilla Läckberg

   Une enfant est retrouvée dans la nasse d’un pêcheur de homards. L’autopsie révèle des traces d’eau savonneuse, et de suie dans les poumons attestant du meurtre de la fillette.

   Que s’est-il passé dans ce petit village de Fjällbacka ? C’est au policier Patrick Hedström de nous le dire en confrontant, une grand-mère rétive, un père cachottier, un voisin inquisiteur et un jeune homme autiste.

   En marge des avancées policières se déroule l’histoire d’Agnès, une riche héritière destituée par son père lorsqu’elle s’éprend et tombe enceinte d’un tailleur de pierre.

   Dans ce polar venu du froid, j’ai admiré le talent de l’auteure à fourbir les composantes de son intrigue. Camilla Läckberg excelle dans l’art de diriger les soupçons dans un sens puis de faire volte face avant de repartir sur une autre piste. 

   Un roman redoutable où le lien maternel prend différents aspects.

challenge petit bac

catégorie métier


yeux-au-ciel.jpeg

Les yeux au ciel de Karine Reysset

   Noé, 70 ans, a souhaité réunir sa famille, pour fêter son anniversaire, dans la maison en bord de mer où il vit avec Marianne son épouse. Achille, fils du premier mariage de Noé, Lena, Merlin et Stella, les enfants et les conjoints, vont le temps d'un week-end se retrouver.

   Mais ce n'est pas les cadeaux d'anniversaire qui pèsent lourd dans les valises, c'est l'histoire personnelle de chacun. Cette tribu recomposée et élargie souffre.

   La lecture est agréable et sensible, on passe avec plaisir de l'histoire de l'un aux états d'âme de l'autre. Mais dans ce huis-clos il ne se passe rien de vraiment crucial et à la fin du week-end chacun reprend sa route avec les mêmes soucis et angoisses en bandoulière.

fruits-legumes.jpeg

  Fruits et légumes d'Anthony Palou

  Le grand-père du narrateur fuit l'Espagne franquiste et trouve refuge à Quimper. Il va y créer son commerce de primeurs et très vite fidéliser une importante clientèle. Son fils qui  reprend l'affaire n'est pas fait de la même étoffe commerciale. La concurrence des grandes surfaces lui porte un coup fatal. Le déclin du commerce de fruits et légumes entraîne celui de la famille qui va bientôt se heurter à la réalité des huissiers.

   Une réflexion sur l'emprise des grandes surfaces qui emportent, dans leurs chariots, les petits commerces de proximité. Des allées et venues entre Espagne et Bretagne, un titre rafraîchissant et très sain pour une rubrique ironico-amère émaillée de souvenirs truculents.

challenge petit bac

catégorie végétal

Repost 0
Published by Fransoaz - dans c'est vite dit
commenter cet article
29 mai 2011 7 29 /05 /mai /2011 14:42

 

       Ces trois livres auraient mérité le petit billet habituel mais l'humeur et l'inspiration se sont éparpillées dans le souffle du mois de mai.


plagePlage de Marie Sizun

   Anne est seule sur une plage de Bretagne, elle compte les jours qui la sépare de l’arrivée de son amant. Elle s’allonge sur le sable, observe ses voisins de serviette et imagine leurs vies. Ceci la ramène des années en arrière vers le triptyque qu’elle formait avec ses parents. 

     Une semaine à attendre , une semaine à écouter, une semaine à parler à l’homme de son cœur.

     Marie Sizun peint le portrait attachant et dépouillé d'une jeune femme vulnérable papillonnant entre entrain et langueur. Une écriture cristalline qui coule de source.

  arléa - août 2010 -


 

tout-est-calme-copie-2.jpegLà-haut tout est calme de Gerbrand Bakker

  

   A la mort de son frère jumeau, Helmer se résigne à le remplacer et à seconder son père, agriculteur dans le nord de la Hollande. Délaissant ses projets d'études littéraires, il s'installe dans la ferme familiale pour s'occuper des bêtes puis bientôt de son père vieillissant et grabataire.

    Le tumulte intérieur qui secoue Helmer n'a pas de prise sur le calme extérieur qui déroule ses jours et ses saisons au rythme d'une nature conciliante.

    Un livre à la mélancolie infinie qui semble sourdre des personnages, des animaux, des paysages et qui finit par étreindre le lecteur.

  Gallimard - septembre 2009 -

 

 

homme inquietL'homme inquiet de Henning Mankell

 

    Dans la dernière enquête de l'inspecteur Kurt Wallander, il est question de sous-marins croisant dans les mers suédoises, de services secrets et d'espionnage, de disparitions mystérieuses ...

   Ce n'est pas l'intrigue policière, presque banale, que je retiendrai de la dernière enquête policière de Wallander, c'est l'expression d'un homme fatigué et usé en proie à des pertes de mémoire parfois dramatiques. La vieillesse et ses corollaires se moquent de cet homme et le malmènent .

   Un roman  poignant qui me laisse, en fin de lecture, la sensation dérangeante d'abandonner Wallander à ses tourments et ses angoisses.

   Henning Mankell signe, à nouveau, un très grand roman foisonnant et moderne.

traduit du suédois par Anna Gibson

éditions du Seuil - octobre 2010

 

Repost 0
Published by Fransoaz - dans c'est vite dit
commenter cet article
28 avril 2011 4 28 /04 /avril /2011 09:08

routard-sardaigne.jpeg

    " Assis sous un bosquet d'oliviers centenaires parmi des buissons de lentisques, de myrtes et d'arbousiers, un berger sarde veille sur son troupeau de moutons. Tout autour ce ne sont que d'âpres montagnes et des vallées sauvages, des monts couverts de forêts de chênes-lièges, parsemés de blocs granitiques. Il patiente dans la solitude loin du monde. C'est la Sardaigne de l'intérieur, intemporelle et éternelle. Au loin des falaises blanches descendent vers la mer. L'astre roi chauffe les plages de sable fin, aux eaux turquoises, dessinant au fond des criques rocheuses une part du rêve italien dans l'Europe unie des vacanciers."

 

     La sortie du guide du routard Sardaigne  coincide avec notre escapade sur les côtes sardes. Le périple de 8 jours nous mènera de la ville de Cagliari au golfe d'Oristano. Pauline, déjà familiarisée avec l'île , sera notre guide. Départ demain, dès potron-minet.

       Arrivederci!

Repost 0
Published by Fransoaz - dans c'est vite dit
commenter cet article
5 janvier 2011 3 05 /01 /janvier /2011 19:30

 

chaos.jpeg

Chaos calme de Sandro Veronesi

   Au décès de sa femme Pietro Palladini s’installe dans sa voiture près de l’école de sa fille. Il attend que la douleur de la perte vienne le meurtrir. Immobile, dans cette rue, il se familiarise jour après jour avec son nouvel environnement.

    En parallèle de cet évènement, se déroule la fusion financière de son entreprise et ses collègues de travail viennent à tour de rôle le voir et se livrer. La frénésie qui découle de la fusion et la paix qui se dégage de cette rue préservée se télescopent et s’affrontent.

    Un livre intéressant où chaque visite, chaque rencontre vire à l'épanchement. La voiture de Pietro devient confessionnal et Pietro lui-même confident bien malgré lui. Quelques longueurs viennent peser sur le rythme de la lecture.

Grasset- avril 2008

 

en-cas-de-bonh.jpeg

En cas de bonheur de David Foenkinos

   Après huit ans de vie commune, l’amour et la passion se délitent dans le couple formé par Claire et Jean Jacques. L’adultère va s’imposer à Jean Jacques comme une obligation, une nécessité pour retrouver énergie et allant.

      David Foenkinos revisite la vie à deux, les interrogations légitimes qui surgissent au bout de quelques années de cohabitation.

      Le style Foenkinos existe, je l’ai rencontré. C’est ironique, drôle, scabreux parfois, inattendu souvent. Il faut lire Foenkinos comme on décortique une pince de crustacé; la promesse et l’assurance d’un bon moment.

Flammarion - Août 2005 


effet-larsen.jpeg


L'effet Larsen de Delphine Bertholon 

      L’effet Larsen est l’histoire de Nola, ado de 18 ans, qui après la mort de son papa doit renoncer à ses projets de vacances et trouver un job d’été. L’emménagement dans un endroit sordide, la dépression et l’hyperacousie de sa maman auraient pu avoir raison de son moral et de sa résistance…

      « Au loin,  j’aperçus bientôt l’immeuble mutant se détacher au sommet de la rue, cette grosse bête malade qui n’en pouvait plus de crever sur l’asphalte, rongée par la gangrène. »

      « Nous avions échangé un sourire, improbable connivence entre animaux blessés. Je ne savais encore rien de lui mais comme avec Jonas, il y avait entre nous cette fraternité de ceux qui ont souffert. »

      Le portrait d’une jeune fille réaliste et mordante, une battante qui fait fi de ses préjugés. Elle s’ouvre aux autres et à l’art pour baliser et tracer le chemin de sa vie.

          Un très beau livre, un sujet grave mais allégé par les dialogues et l’écriture très vive et moderne de Delphine Bertholon.

Août 2010- JC Lattès 


Merci Keisha d'orchestrer la balade de ce livre-voyageur.

 

Repost 0
Published by Fransoaz - dans c'est vite dit
commenter cet article

Lenn Ha Dilenn

  • : Les lectures de Fransoaz
  •   Les lectures de Fransoaz
  • : Lectures et gourmandises.
  • Contact

Berr-ha-berr

 

blogoclub

Pour le premier décembre

La promesse de l'aube

Romain Gary

 

challengedesnotesetdesm

Challenge des notes et des mots

chez Anne 


Challenge Nos pépites de l'année 2014/2015

Chez Sous les galets

Barzhaz

 

Chez Asphodèle poésie du jeudi

POÉTISONS

Ar Solier