Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 décembre 2010 7 12 /12 /décembre /2010 12:12

sirene.jpeg

 

 

 

       Annabelle, jeune femme peintre, est timide, anxieuse, un peu sauvage. Sa vie prend un virage à 180 degrés le jour où elle plonge la main dans l’aquarium d’un restaurant chinois et qu’elle ramène chez elle une petite sirène.

     Après quelques heurts et agacements, Annabelle et la sirène vont commencer à s’apprivoiser mutuellement et développer une bonne entente. Cette sirène unique en son genre se révèle être une grande artiste aux multiples dons.

    Grâce à la présence de la sirène, les maladresses, les hésitations d’Annabelle disparaissent peu à peu. Elle prend confiance en elle, prend des décisions et savoure enfin ses choix.


«  J’ai passé trois jours de suite dans la salle de bains. Mon chevalet dressé près de la baignoire, mes tubes de peinture disposés sur un tabouret, j’ai peint la sirène. Elle semblait ravie. Je ne l’avais jamais vue rouler ces yeux-là. A tel point qu’à un moment une chose incroyable s’est produite : elle s’est mise à chanter. Mais pas comme les sirènes qui rendent les marins fous et font échouer leurs bateaux, non. Ca ressemblait à une plainte d’animal, modulée pour former des notes. A la place des paroles, elle chantait des sons inarticulés de bête, mais très beaux. Sur le moment, ça m’a bouleversée. J’ai dû m’asseoir. Je me suis arrêtée de penser, de vouloir, de désirer, de craindre. Je l’écoutais. Quand elle a cessé de chanter, j’ai recommencé à peindre. Ses joues avaient rosi et j’ai dû changer un peu mes couleurs. »

 

      Il faut se laisser charmer par le chant des sirènes surtout lorsque c’est Cypora Petitjean-Cerf qui en compose la mélodie. L’idée invraisemblable du début est habilement déroulée et maîtrisée.

     On peut, au choix, faire une lecture au premier degré et se laisser bercer par cette fable douce-amère ou approfondir la réflexion et chercher dans cette sirène envahissante la face cachée d’Annabelle qui se révèle progressivement.

     Je me suis laissée prendre dans les filets imaginaires de l’auteur et envoûter par le chant mystérieux de la sirène.

 

points-décembre 2006


Merci Clara pour le prêt.

Partager cet article

Repost 0
Published by Fransoaz - dans roman français
commenter cet article

commentaires

Marie 30/12/2010 11:56


La citation que tu as choisie est très belle et donne envie de lire ce livre... Ce titre est uniquement pour les adultes ou bien peut-être lu également par les enfants ?


Fransoaz 01/01/2011 20:45



Ce livre n'est pas pour les enfants (pour eux c'est plutôt "le têtard mystérieux" de Steven kellogg) mais peut plaire à partir de 14/15 ans.



Cathy 16/12/2010 21:28


Il me semble que "le corps de Liane" était son premier roman. Je l'avais aussi bien aimé (d'ailleurs il est où ce livre ?) Je mets ce nouveau titre de côté pour plus tard...


Fransoaz 18/12/2010 17:54



"le corps de Liane" est sorti en 2007, deux ans après le musée.


C'est un super souvenir de lecture; je ne sais pas dans quelle maison il est à cette heure.


à taleur.



Lily 15/12/2010 10:06


J'aime bien les fables. Sous des allures de fantaisie, elles peuvent exprimer des choses subtiles et pourtant si vraies. Ta conteuse, était-ce Fiona Mac Léod ? Je l'ai entendue, en 1991 ou 92 au
festival des conteurs de Chevilly- Larue. Un très bon souvenir !


Fransoaz 16/12/2010 14:30



Cette sirène devrait convenir à ton inclinaison pour les fables.


Tu as devinée juste! C'était Fiona Mac Leod notre invitée l'autre soir pour notre "veillée pyjamas". Un enchantement!



Anatole dit Boulie Bouffetout 13/12/2010 11:38


Perplexe...
Je dois réfléchir. En même temps, il faut souvent faire fi de ses 'à priori' n'est ce pas ?
Mmmhh


Fransoaz 16/12/2010 14:28



Tu ne risques rien! Imagine une sirène qui échappe à la casserole des chinois et qui se transforme en chanteuse et peintre de talent! C'est pas beau ça?



clara 13/12/2010 08:45


Conente que tu aies aimé!


Fransoaz 16/12/2010 14:26



J'avais déjà beaucoup aimé "le corps de Liane" du même auteur et j'ai eu plaisir à la retrouver à nouveau.



Lenn Ha Dilenn

  • : Les lectures de Fransoaz
  •   Les lectures de Fransoaz
  • : Lectures et gourmandises.
  • Contact

Berr-ha-berr

 

blogoclub

Pour le premier décembre

La promesse de l'aube

Romain Gary

 

challengedesnotesetdesm

Challenge des notes et des mots

chez Anne 


Challenge Nos pépites de l'année 2014/2015

Chez Sous les galets

Barzhaz

 

Chez Asphodèle poésie du jeudi

POÉTISONS

Ar Solier