Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mars 2011 3 30 /03 /mars /2011 15:38

parle-leur.jpeg    Michel-Ange est déjà un artiste reconnu et admiré en Italie lorsque, en froid avec le pape Jules II, il s’embarque pour Constantinople là où l’attend un projet grandiose. Le sultan Bajazet l’a fait quérir pour la réalisation d’un pont qui doit rejoindre les rives de la Corne d’Or. Michel-Ange est un homme fier et orgueilleux qui ne boude pas son plaisir et accepte de s’atteler à un projet qui a vu Léonard de Vinci, son rival, échouer avant lui. Il espère secrètement que son départ pour les rives du Bosphore éveillera la jalousie et les regrets du pape.


        En partant d’un fait historique, Mathias Enard nous entraîne avec bonheur dans le sillage du génie Michel-Ange sculpteur, dessinateur, peintre, architecte et poète du XIéme siècle.

     Mais plus que le travail de l’artiste, nous découvrons, à travers son séjour semi oisif  à Istanbul, un homme à l’humeur changeante et déroutante, un homme ambitieux et curieux qui n’a de cesse d’élargir son érudition.

     Malgré un physique disgracieux et une crasse fétide, l’homme dégage une aura qui rayonne  autant sur le lecteur que sur Mesihi le poète soupirant.

     Le style choisi par l'auteur pour parcourir la ville est poétique et fait appel à tous nos sens: le brouhaha de la ville et des marchands, les danses langoureuses, la musique aux accents de mandore ou de viole, la dégustation de boeuf aux dattes  ou de la volaille à la mélasse de caroube, les odeurs enfumées des bars de nuit concourent à charmer le lecteur qui se prélasse dans une ambiance aux couleurs orientales. Cette exotisme est mis à mal avec les conspirations, jalousies et quêtes de pouvoir.

        Le portrait tout en contrastes d'un homme et de ses faiblesses, d'un artiste et de ses doutes.


Actes Sud - septembre 2010 

 

Merci Griotte pour le trop court mais beau voyage à Istanbul.

Partager cet article

Repost 0
Published by Fransoaz - dans roman français
commenter cet article

commentaires

Nico 05/02/2012 12:34

C'est un roman auquel on accroche totalement ou pas du tout. Je fais partie de la deuxième catégorie...

Fransoaz 08/02/2012 14:21



Tu résumes bien l'impact de ce livre sur ses lecteurs.



Nico 19/01/2012 16:03

J'ai été déçu par ce livre. Tout est dans le style, rien dans l'histoire. Au global, on n'apprend presque rien sur Michel-Ange, et il ne se passe pas grand-chose. Bof.

Fransoaz 05/02/2012 12:21



J'ai aimé la déambulation dans Constantinople, la lenteur comme pour mieux capter toutes les couleurs et les odeurs de la ville.


Je comprends que l'on puisse être déçu par cette lecture, notamment si on avait des attentes précises.


Merci de ta visite.



attila 26/07/2011 14:24


personnellement j'ai pas accroché, et j'ai été très déçue car j'avais entendu beaucoup d'éloges à son propos. j'ai trouvé que c'était assez ennuyeux. J'étais contente que le livre soit peu épais
....mes souffrances ( j'exagère un peu ..) en ont été abrégées !!


Fransoaz 03/08/2011 16:07



J'ai l'impression que ce livre a enthousiasmé ou ennuyé les lecteurs , jamais entre les deux.


Pour moi un presque coup de coeur!



Isa 18/04/2011 10:26


Une petite merveille !


Fransoaz 20/04/2011 22:37



Ce sont aussi les mots que j'utiliserai pour qualifier cette balade ottomane.



alex 03/04/2011 16:18


bonjour,
et merci de ton passage sur mon blog ce qui m'a permis de découvrir le tien et d'être doublement comptant car je suis un fan de Michel-ange et là j'avai perdu les coordonnées de ce livre
Je reviendraii
bonne continuation


Fransoaz 06/04/2011 16:31



Le plaisir est partagé. Ce sera intéressant de connaître l'avis d'un fan sur ce petit bouquin qui fait la part belle à la fiction.



Lenn Ha Dilenn

  • : Les lectures de Fransoaz
  •   Les lectures de Fransoaz
  • : Lectures et gourmandises.
  • Contact

Berr-ha-berr

 

blogoclub

Pour le premier décembre

La promesse de l'aube

Romain Gary

 

challengedesnotesetdesm

Challenge des notes et des mots

chez Anne 


Challenge Nos pépites de l'année 2014/2015

Chez Sous les galets

Barzhaz

 

Chez Asphodèle poésie du jeudi

POÉTISONS

Ar Solier