Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 juin 2011 7 19 /06 /juin /2011 12:58

la france  


       Les quatre jeunes hommes qui croisent leurs regards, leurs idées, leurs souhaits pour la France de demain, sont âgés de 25 à 32 ans. Après de brillantes et longues études, ils sont aujourd’hui actifs mais n’ont pas tous trouvé un métier en adéquation avec leur parcours d’étudiant.

   Ce livre à quatre mains est né des réflexions et des confrontations d’idées des auteurs à propos d’économie, de politique, d’éducation, d’immigration, du rôle des médias dans la société française.

   Les 22 chapitres du recueil abordent des thèmes différents et ont été rédigés par l’un ou l’autre des auteurs synthétisant les avis (convergents ou divergents) des trois autres. Le fil rouge qui traverse les 230 pages du livre est fait de la vision des jeunes auteurs sur la France. Les textes sont introduits et ponctués de nombreuses citations ou références bibliographiques.

   

   Si je rejoins l’avis des auteurs sur certains thèmes, leur chapitre sur l’éducation m’a déçue, voire choquée : « L’effort est remplacé par le jeu. L’apprentissage doit être ludique, on oublie donc que les verbes  «  enseigner » et « apprendre » sont transitifs, on laisse place à  «  l’épanouissement de l’enfant » par le plaisir. On ne cherche plus à tirer le meilleur de chaque élève, on fait en sorte qu’il se sente bien. »  Je suis persuadée que l’enseignement ne peut se faire par la contrainte et que l’épanouissement et le bien-être des enfants ne sont pas antinomiques avec les apprentissages. L’auteur choisit l’exemple de Laure Manaudou et vante les méthodes quasi-ascétiques de son entraîneur qui en ont fait une grande championne. Oublie t-il la dégringolade qui a suivi ?  L’école d’aujourd’hui doit- elle préparer des clones de Manaudou afin que les gloires éphémères  nourrissent notre fierté nationale ? Ne doit-elle pas plutôt former des jeunes « bien dans leurs têtes bien dans leurs baskets » qui sauront demain s’adapter aux défis de notre société ?

 

     Les auteurs ne font pas dans la dentelle et ne prennent pas toujours de gants pour exposer leurs idées.  Ces quatre jeunes sont irrités par les erreurs commises dans le passé et qui pèsent lourd dans l’héritage laissé aux jeunes générations. Ils vont à contre-courant de la pensée unique qui freine la rénovation dont la France a besoin. Les auteurs établissent un état des lieux de notre pays dans un style clair et direct. Les lecteurs y trouveront des éléments de réflexion et s’interrogeront sur notre société actuelle et à venir.

   Un ouvrage qui ne manque pas de courage, de franchise et de réflexion.

 

Auteurs: Pol et Ronan Datausse, Bertrand et Vincent Mathieu

 

Les éditions Persée - 4 ème trimestre 2010 -


Merci aux Agents littéraires pour ce partenariat.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Fransoaz - dans essai
commenter cet article

commentaires

fraises 22/07/2014 11:35

Je ne sais pas si je serai d'accord avec eux sur tout, mais je suis curieuse d'en savoir plus. Et puis au moins ils ont le mérite d'exprimer de manière claire leur désaccord et leurs désillusions
avec ce qu'ils ont au fond du cœur, chose qu'on ne peut leur reprocher.

Fransoaz 25/07/2014 14:39



Un regard nouveau et une expression pleine de fraîcheur sur notre société.



constance93 22/06/2011 10:18


juste un petit commentaire pour te dire que j'ai répondu au tien sur mon blog (billet week-end étonnants voyageurs) : wordpress ne propose pas d'envoyer un mail automatique de réponse au
commentaire, c'est assez embêtant...


Fransoaz 23/06/2011 18:30



Merci Constance; te voilà donc obligée de suppléer les lacunes de wordpress.


Je retourne chez toi.



Alex-Mot-à-Mots 22/06/2011 08:49


Je te rejoins dans ce que tu dis sur l'éducation. Du coup, je me demande si leur regard n'est pas aussi biaisé sur le sautres usjets.


Fransoaz 23/06/2011 18:29



Ces auteurs sont surtout intéressés par une France qui relève la tête pour être à nouveau compétitive et retrouver son éclat. Les bons résultats scolaires contribuent à cette marche en avant.



Yv 22/06/2011 08:17


Il y a tellement à dire sur l'enseignement : l'épanouissement ou la réussite à tout prix ? Mais comme les profs s'en vont en retraire et ne sont remplacés qu'à moitié, j'ai bien peur que la
question soit résolue rapidement : une école pour tous et une autre pour ceux qui ont les moyens de faire appel aux organismes privés de cours à domicile, qui, selon une étude récente sont les plus
nombreux et les plus rentables... en France !


Fransoaz 23/06/2011 18:25



Ce n'est pas une grande fierté de voir que les cours de soutien privés et payants ont le vent en poupe. L'écart entre les deux "France" se creuse aussi à l'école, beaucoup restent au bord de la
route.



Gwenaelle 20/06/2011 16:08


Voilà de quoi nourrir de longues discussions... Ça tombe bien, c'est l'hiver et le soir on se retrouve au coin du feu pour ne pas mourir de froid! ;-)


Fransoaz 21/06/2011 19:21



Ca s'appelle botter en touche; mais tu as raison de remettre les veillées au coin du feu au goût du jour.



Lenn Ha Dilenn

  • : Les lectures de Fransoaz
  •   Les lectures de Fransoaz
  • : Lectures et gourmandises.
  • Contact

Berr-ha-berr

 

blogoclub

Pour le premier décembre

La promesse de l'aube

Romain Gary

 

challengedesnotesetdesm

Challenge des notes et des mots

chez Anne 


Challenge Nos pépites de l'année 2014/2015

Chez Sous les galets

Barzhaz

 

Chez Asphodèle poésie du jeudi

POÉTISONS

Ar Solier