Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 septembre 2013 4 19 /09 /septembre /2013 08:00

la-nuit-tombee.jpeg

 

      Deux ans après la tragédie de Tchernobyl, Gouri, l’écrivain exilé à Kiev, enfourche sa vieille moto et entreprend un pèlerinage sur les lieux de la catastrophe. La raison de ce retour dans la zone désertée est affective: il souhaite ardemment rapporter, à sa fille malade, la porte de leur ancien logement, symbole de leur vie antérieure. Ce secteur à risques est surveillé et Gouri préfère attendre que ne tombe la nuit avant d'y pénétrer. Il profite de cette attente pour visiter ses amis restés sur zone...

 

     Le voyage de Gouri est grave et douloureux, ses rencontres disent l'ampleur des dégâts sur la santé des voisins de la centrale. Mais ce périple est aussi placé sous le signe de la solidarité et de l'amitié indéfectible. On ne juge pas Gouri qui a fui la zone dangereuse. Son ami, qui se meurt, lui donne l'occasion de les aider en lui demandant de rédiger une lettre d'amour et d'adieu.

     Antoine Choplin peint cet environnement fantomatique et malveillant par petites touches. Il fait confiance à ses personnages afin que, en dépit de l'hostilité du site, ceux-ci réussissent à mettre de la chaleur dans leurs retrouvailles autour d'une table et de bouteilles d'alcool. Ces hommes sont fatalistes, ils ne sont pas dans la révolte, ils souffrent sans plainte.

      Il faut s'immerger dans cette ambiance et imaginer le quotidien de cette humble population;on est dans la survie. La connivence, l'entraide sont au cœur des relations malgré la catastrophe. Une gageure de la part de l'auteur qui réussit à faire de cette couleur grise des cendres de Tchernobyl un roman éclairé par l'amitié .

 

     C'est un coup de cœur que j'ai eu pour cette fraternité entre Gouri et ce couple d'amis. Un roman qui frappe mais posément, sans théâtralité. Comme si cette catastrophe avait emporté avec elle le futile, le superficiel. La mise à nu révèle des liens forts, l'imminence de la mort oblige l'urgence de la confidence pour les amis en sursis. 

 

        Un roman nécessaire pour dénoncer la dangerosité du nucléaire sans slogans et sans pancartes. Parce que les nuages toxiques ne s'arrêteront pas à chaque fois à notre frontière!


éditions la fosse aux ours - 2012

 


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Fransoaz - dans roman français
commenter cet article

commentaires

night 09/05/2014 10:24

Ma sœur m'a prêté La nuit tombée et Les cargos glissent à l'horizon des rues et je ne savais pas par lequel commencer pour découvrir cet auteur, donc c'est La nuit tombée que je lirai en premier :)

Fransoaz 15/05/2014 10:34



Je te souhaite autant de bonheur que j'en ai eu à la lecture de ce petit roman. Je ne savais pas que A Choplin avait publié un recueil de poésie, on ne parle que de ses romans sur les blogs que
je fréquente. Cependant je ne suis pas surprise car le romancier se fait poète à chaque fois!


Merci de ton passage.



Pr. Platypus 28/10/2013 13:11

J'avais lu le Héron de Guernica à sa sortie ; un roman plutôt intéressant et sensible mais pas de quoi me donner envie de regoûter à la plume de Choplin. Je vais peut-être reconsidérer ça et me
laisser tenter par La nuit tombée...

Fransoaz 10/11/2013 12:05



J'avais aimé Le héron de Guernica, mais l'avais trouvé un peu inégal. A mon avis, ce titre culmine largement au-dessus.


Merci de votre passage Professeur et bon dimanche!



claudialucia 04/10/2013 00:24

J'avais hésité à le lire. Je vois que j'ai eu tort.

Fransoaz 05/10/2013 11:05



Tu l'as constaté ce court roman fait l'unanimité; j'aurai pu rallonger d'autant mon billet tellement je fus touchée.



zazy 27/09/2013 20:45

Je n'ai pas encore lu le héron de Guérnica, mais je pense l'avoir retenu à la bibliothèque

Fransoaz 02/10/2013 14:48



Tu prendras plaisir à retrouver la belle plume de Antoine Choplin et cette même originalité dans le croisement entre la petite et la grande histoire.



Midola 25/09/2013 14:22

J'aime beaucoup la manière d'écrire de cet auteur, je note donc !!!

Fransoaz 26/09/2013 16:46



Pour moi c'est la nuit tombée le meilleur de l'auteur, une pépite autant dans l'écriture que la manière d'aborder le thème. Il évoque aussi les
devoirs de l'écrivain envers son entourage, c'est intéressant et juste.



Lenn Ha Dilenn

  • : Les lectures de Fransoaz
  •   Les lectures de Fransoaz
  • : Lectures et gourmandises.
  • Contact

Berr-ha-berr

 

blogoclub

Pour le premier décembre

La promesse de l'aube

Romain Gary

 

challengedesnotesetdesm

Challenge des notes et des mots

chez Anne 


Challenge Nos pépites de l'année 2014/2015

Chez Sous les galets

Barzhaz

 

Chez Asphodèle poésie du jeudi

POÉTISONS

Ar Solier